Jardins ouvriers, jardins de demain – Promenade dessinée sort le 24 avril

 Phénomène majeur de l’histoire des jardins de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle, l’apparition des jardins d’ouvriers, sous l’impulsion de personnages visionnaires comme l’abbé Lemire, le docteur Lancry ou Félicie Hervieu, a transformé le paysage et la vie des zones urbaines industrialisées de France et d’Europe depuis environ 130 ans. Aujourd’hui, les jardins familiaux, ou d’insertion, ou collectifs, en sont les héritiers.
Mais c’est toute la famille jardinière qui a encore beaucoup à apprendre ou à ré-apprendre de ces pratiques, que ce soit pour assurer une auto-suffisance alimentaire familiale, pour offrir des poumons verts aux villes ou encore tricoter des liens de convivialité et de solidarité. Sans compter le plaisir, essentiel, de plonger les mains dans la terre et de regarder germer les graines et pousser les plantes…
Raphaèle Bernard-Bacot, artiste peintre-jardinière, qui s’attache depuis plusieurs années à « faire danser les légumes » s’est naturellement penchée sur le sujet. Dans son livre, Jardins ouvriers, jardins de demain – Promenade dessinée, elle nous offre une promenade guidée dans ces jardins collectifs urbains, à travers ses planches dessinées pleines de vitalité et enrichies de commentaires personnels et d’astuces de jardinage écrits de sa main. Chemin faisant, de très belles photographies d’archives permettent de retracer les grandes lignes de l’histoire des jardins ouvriers.
Quelques pages à feuilleter.

Beau-livre illustré à la couverture cartonnée, Jardins ouvriers, jardins de demain – Promenade dessinée va fleurir à partir du 23 avril dans les bonnes librairies.
Textes et dessins : Raphaèle Bernard-Bacot
Iconographie et direction de création : Dominique Brisson
Direction artistique : Virginie Lafon

22 planches illustrées et des dizaines de dessins originaux / 39 photos d’archives / 80 pages
Format : 17 x 24 cm / Prix : 20 € / Diffusion & distribution : Dod & Cie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


5 + = douze